Maison de la Poésie | Avignon



Maison de la Poésie Avignon

Actualités du mois de septembre 2020


Exposition du mois | Catherine Gil Alcala

programme septembre 2020

Exposition dessins poèmes de Catherine Gil Alcala
du 2 au 26 septembre

En septembre à la Maison de la Poésie...

Vendredi 4 à 19h : vernissage de l'exposition | En savoir +
Samedi 5 à 20h : Zoartoïste par Catherine Gil Alcala | En savoir +
Vendredi 11 à 20h : Le pèlerin de Fernando Pessoa - Lecture | En savoir +
Samedi 12 de 14h à 17h : Atelier écriture de Kathie Feldman | En savoir +
Samedi 12 à 20h30 : Duo le Love Velouté | Blandine Scelles - Laurence Moletta | En savoir +
Mercredi 16 de 14h à 17h : Prendre le large… des mots - Atelier écriture par Marie-Paule Grimaldi | En savoir +
Mardi 22 à partir de 19h jusu'à 21h (ou plus...) : Mardi des épicuriens - Animé par Romain Cas | En savoir +
Vendredi 25 à 18h : dévernissage de l'exposition suivi à 20h de La foule divinatoire des rêves par Catherine Gil Alcala | En savoir +
Samedi 26 de 10h30 à 12h30 : atelier poésie-slam | En savoir +
Samedi 26 à 19h30 : récital Sapho | En savoir +

Vendredi 4 à 19h
vernissage de l'exposition
Catherine Gil Alcala

Catherine Gil AlcalacVernissage en présence de l'artiste.

Catherine Gil Alcala navigue entre plusieurs disciplines, la poésie, le théâtre, la performance, les arts plastiques... plusieurs de ses textes ont été joués au théâtre ou ont fait l'objet de performances musicalo-poétiques.

Les frontières sont poreuses, les choses, les arts s’interpénètrent…

Passionnée par les arts racines, les rites et les mythologies du monde entier, je me ressens dans un rapport au monde animiste.

Pulsionnel et énigmatique, baigné dans la pensée magique, l'acte de création est une initiation introspective, une recréation du langage d'un monde archaïque et nouveau.

J'ai commencé à dessiner au pastel dans la continuité des répétitions d'un théâtre d'images qui était un théâtre du rêve.

Autodidacte, mon travail plastique est empirique, il y a une mise en lumière d'un pan de réalité jusque là inconnu, je n'ai pas la volonté de représenter une forme préméditée, ce qui m’intéresse c'est le surgissement, l'apparition...
la création en tant que transe…

Retour au programme

Samedi 5 à 20h
Zoartoïste
par Catherine Gil Alcala

Catherine Gil AlcalacZoo zoar arto artaud artiste autiste taoïste Zoroastre
chimère du mot-valise, enchâssement et à la fois fragmentation de sons et de sens
mort et renaissance, les mille morceaux d'un être se dispersent dans l'univers
les mille éclats de son image dans le miroir explosent et reflètent les récit des catastrophes on peut y voir le cataclysme comme le miroir brisé de la schizophrénie
l'éparpillement papillonnant d'une nuée d'âmes de l'être dissocié ?

Zoartoïste, j'ai entendu ce mot dans un rêve quand j'étais en répétition sur une création onirique et un théâtre d'image sur le thème de la mort et de la renaissance, de la transformation. J'ai décidé de l'écrire car il y avait une persistance et une fascination dans la mémoire de ce mot- valise aux allures prophétiques.

Je me souviens que pour nourrir le travail, on avait lu le Bardo Thödol, le livre des morts Tibétain.
Je me souviens de certains passages grotesques et violents frisant l'humour : « Et bien que tu sois haché en mille morceaux, tu ne peux mourir ! » qui m'ont fait penser à la joyeuseté de la fête des morts en Amérique du Sud et à Haïti.

Il y avait sous-jacent l’hommage ou l'incantation à un mort défenestré, l'image d'un corps en mille morceaux comme le corps d'un rêve...
Il y avait un numéro de fakirisme où je vidais un carton de verres fragiles sur le sol pour faire des sons à mains nues avec les morceaux de verres brisés qui se recomposaient la scène suivante pour un faux numéro de cirque où je tournais comme un derviche avec sur ma tête des verres collés sur un plateau qui se transformait en table de café, etc...

À la réécriture, m'est revenu ce souvenir d'enfance du miroir de la porte de la salle de bain qui s’était effondré avec mon image en mille morceaux dans la baignoire rouge de mon sang.
J'ai donc fait ce travail de réécriture avec des associations de souvenirs dispersés dans l'espace et dans le temps.

Réécrire le théâtre d'image métamorphosé en l'écriture sonore, musicale, percussive, hallucinée claquant des dents, avec pour finalité la réinvention d'un théâtre ancestral... la métamorphose comme les fragments de mythologies du monde entier
la volonté de réunir l'intime et l'immensité
le processus onirique d'une mythologie à la fois personnelle et universelle.

Entrée : 10€/8€ adhérents.
Retour au programme

Vendredi 11 à 20h
Le pèlerin de Fernando Pessoa
Lecture par Alain Igonet

Fernando Pessoa Création d'un nouvel évènement récurrent pour la saison 2020-2021 : Des Nouvelles de la Maison de la Poésie, une soirée par mois consacrée à des lectures de nouvelles de tous horizons.

Fernando António Nogueira Pessoa est un écrivain, critique, polémiste et poète portugais trilingue (principalement portugais, mais aussi anglais et, dans une moindre mesure, français).
Né le 13 juin 1888 à Lisbonne, ville où il meurt des suites de son alcoolisme le 30 novembre 1935, il a vécu une partie de son enfance à Durban en Afrique du Sud.
Théoricien de la littérature engagée dans une époque troublée par la guerre et les dictatures, inventeur inspiré par Cesário Verde du sensationnisme, ses vers mystiques et sa prose poétique ont été les principaux agents du surgissement du modernisme au Portugal.

 Dans ce récit initiatique, datant de 1917, le jeune narrateur - le Pèlerin - évoque d'abord sa vie paisible chez ses parents, jusqu'au jour où, alors qu'il contemple la route en bas de chez lui, apparaît un mystérieux Homme en noir qui lui dit : " Ne fixe pas la route ; suis-la. " Une force mystérieuse le pousse alors à quitter sa maison et à suivre la route. Jusqu'où ? " Puisqu'il m'avait dit de la suivre et non de l'emprunter jusqu'à un certain point, je devais la suivre sans m'arrêter, jusqu'au bout... " 

Lecture au café associatif dans le cadre de "Des Nouvelles de la Maison de la Poésie”
Entrée Libre, sortie au chapeau, consommations 2€.
Retour au programme

Samedi 12 de 14h à 17h
Atelier écriture
par Kathie Feldman

Love veloutéCathie Feldman invente un atelier buissonnier où grapiller des propositions d'écriture pour composer un ou plusieurs textes personnels en deux temps, trois consignes et six paroles!

Vous pourrez écrire un poème qui a le goût du jus de raisin, un texte frémissant comme le temps qui bouge, un fragment qui étonne sous le ciel éclatant de la lumière...

Horaires : 14h à 17h
Tarif : 20h la séance, 10 euros tarif réduit.

Dates du trimestre:
12 septembre
10 Octobre
7 Novembre
5 Décembre
Retour au programme

Samedi 12 à 20h30
Love velouté
par Les amoureuses

Love veloutéConcert caresses sonore et poétique
Laurence Moletta (chant augmenté) et Blandine Scelles (poésie)


« toi, moi, si petits dans le ventre des étoiles. quand amour, ni je ni tu, se laisse bercer et nos corps dansent. univers. »

Ce concert performatif d’une durée d’environ 50 minutes se veut une pause dans ce monde mouvementé ; la possibilité de revenir à la paix et laisser agir la voix de Laurence Moletta et les mots de Blandine Scelles… de cœur à coeur.

Laurence Moletta, compose ses polyphonies vocales en direct à l’aide de ses gants numériques.
Blandine Scelles improvise sa lecture à partir de son écrit poétique "je ne peux pas ne pas aimer".

À elles deux, elles célèbrent la grâce de l’amour, vous envoûtent, sèment, dans vos cellules jusque vos cœurs, les fleurs de la félicité… à saisir pour redistribuer !

Entrée : 10€/8€ adhérents.
Retour au programme

Mercredi 16 de 14h à 17h
Prendre le large… des mots
Atelier écriture par Marie-Paule Grimaldi

Marie-Paule GrimaldiAtelier d’écriture exceptionnel et micro ouvert par Marie-Paule Grimaldi, jeune poétesse du Québec de passage à Avignon.

Comme poussé par un vent du Québec à Avignon, venez tenter l’expérience d’un atelier d’écriture libre et décomplexée, accessible à toutes et tous.

Marie-Paule Grimaldi anime des ateliers depuis plus de dix ans à Montréal dans divers contextes et milieux, toujours avec la certitude que nous sommes faits de mots et que chaque personne peut naviguer sur eux, avec eux, à sa manière, à son rythme.

Venez explorer votre voix littéraire, et la faire entendre ensuite en partageant vos textes avec un micro ouvert convivial, comme on en trouve tant au Québec...

10€ - 8€ adhérents

Entrée : 10€/8€ adhérents.
Retour au programme

Vendredi 18 à 20h30
Se tisser comme la chair
par Marie-Paule Grimaldi

Marie-Paule GrimaldiMarie-Paule Grimaldi accompagnée au piano par Florent Silve.

Québécoise d’origine française, la poète Marie-Paule Grimaldi fait vivre sa poésie sur scène depuis plusieurs années, principalement dans les nombreux lieux consacrés à la performance poétique ou au slam à Montréal, mais aussi en France.

Avec une intensité sensible, dans un désir sincère de la rencontre, de dire présente par la poésie, elle livre un univers qui affirme la beauté crue de nos existences, qui prend la parole comme un acte de pouvoir.

Après un passage à la Maison de la poésie d’Avignon en 2016 avec le groupe post-rock GÜ et en solo en 2017 avec la performance Faire cercle, elle revient cette fois accompagnée de Florent Silve au piano pour présenter Se tisser comme la chair, un collage de poèmes publiés et inédits.

Entrée : 10€/8€ adhérents.
Retour au programme

Mardi 22 à partir de 19h jusu'à 21h (ou plus...)
Mardi des épicuriens
Animé par Romain Cas

Romain CasVenez vous faire écouter et écouter les autres.

Un mardi par mois la maison de la Poésie propose une soirée conviviale, Les Mardis des Épicuriens, animée par Romain Cas, poète, musicien et slameur.
La soirée commence à 19h et se finit à 21h et . . . des plus ou moins grandes broutilles selon les séances. Elle se déroule en deux parties coupées par un entracte autour du bar.
Ces soirées ont pour but la convivialité et l’échange entre les participants. Chacun peut y dire ses textes, que ce soit du slam, de la poésie, de la chanson ou de la prose. Mais si vous n’êtes pas auteur vous-même, vous pouvez lire des textes que vous aimez et souhaitez partager, ou vous pouvez aussi simplement écouter.
Vous êtes là pour vous exprimer, quel que soit votre age, sans distinction de genres, sans à priori professionnel ou amateur, il n’y a aucun jugement de valeur, juste un espace d’expression ou chacun peut trouver sa place et se faire entendre.

Tarif d'entrée: 3€ + un verre offert.
Verres supplémentaires 2€ et assiettes de charcuterie ou de fromage: 2€.
Retour au programme

Vendredi 25 à 18h : dévernissage de l'exposition
suivi à 20h de La foule divinatoire des rêves
par Catherine Gil Alcala

Catherine Gil AlcalaDe 18h à 19h : dévernissage
à 20h La Foule Divinatoire des Rêves


Performance de Catherine Gil Alcala
Le rêve est notre nature intérieure qui fait écho à la nature du monde... il s'écrit tout seulcomme une plante sauvage qui pousse toute seule dans la terre, il est tellurique et éthéré, il s'enracine dans le corps pulsionnel, s'envole tout à la fois pour parcourir le champ irrationnel de l'impossible...L'art est une sorte de rêve éveillé, et l'art comme le rêve est souvent visionnaire... Le rêve est aussi prémonitoire en cela qu'il est le début de l'acte de création... le rêve ouvre sur un autre rêve... encore plus fou... le poème est le rêve du rêve. Le poème comme le rêve est un fragment numineux de magie, un miroir à mille facettes où chacun peut lire sa propre réalité...

Entrée performance : 10€/8€ adhérents.
Retour au programme

Samedi 26 de 10h30 à 12h30
atelier poésie-slam
par Marie-Clotilde Imbert

Marie-Clotilde ImbertAtelier pour écrire des textes à dire :
On fait chauffer le stylo,
on met le feu à la feuille,
on s'en parle,
on s'échange des trucs,
on troque des mots qui sonnent,
on s’entraîne
et on donne à l'oral.

Venez une fois, pour la première fois, régulièrement, au choix . . .

Horaires : de 10h30 à 12h30
Dates : Septembre : 26 / Octobre : 10 et 24 / Novembre : 7 et 21 / Décembre : 5 / Janvier : 9 et 23 / Février : 6 et 20 / Mars : 13 et 27 / Avril : 10 et 24 / Mai : 29 Juin : 12

Tarifs : 10€ la séance. Etudiants : deux séances pour le prix d'une !

Que dire sur l’intervenante ? Elle a la transmission joyeuse, l’artisanat des mots à cœur. Son "faire écrire" s’anime de textes, sans hiérarchie : des vers scandés antiques aux innés-dits, des classiques de la littérature aux slams qui font claquer le français, prend des détours par la chanson française et la poésie du quotidien.
Retour au programme

Samedi 26
à 19h30
récital Sapho

Sapho Sapho - Récital

Née à Marrakech, dans une famille judéo-marocaine, Sapho arrive à Paris à l’âge de dix-huit ans.

Elle passe du théâtre à la chanson, mêlant la vitalité du rock aux influences berbères, orientales et africaines qu’elle porte en elle.

Cette « chanteuse du monde », inclassable et polyglotte, se tourne aussi vers la littérature, offrant sa voix aux auteurs qui lui tiennent à cœur.

Elle a publié un livre de caricatures, plusieurs romans et recueils de poèmes, et donné de nombreuses lectures de poésie.

Entrée : 10€/8€ adhérents.
Retour au programme