Le Figuier Pourpre | Avignon
Maison de la Poésie



Figuier Pourpre

Les spectacles quotidiens en salle
Du 3 au 21 juillet 2024



11h20 du 3 au 21 juillet | Une Reine en Exil [Pina Bausch] de Jean-Paul Chabrier | Théâtre | En savoir +

12h55 du 3 au 21 juillet | Ohé Provence ! De L’Hymne au Soleil à Mireille... de Frédéric Mistral | Théâtre classique | En savoir +

14h30 du 3 au 21 juillet | Prix Nobelge de Pierre Mathues | Humour | En savoir +

16h25 du 3 au 21 juillet | Lumières, Lumières, Lumières d’ Evelyne de la Chenelière | Théâtre | En savoir +

18h15 du 3 au 12 juillet [demi festival] | Irish Troubles - Création collective | Théâtre musical | En savoir +

18h30 du du 13 au 21 juillet [demi festival] | Une Ode à la poésie des marges - Maxima Poesia | Spectacle musical | En savoir +

20h00 du 3 au 21 juillet | Obscur Feuillage en concert | Chanson | En savoir +

21h30 du 3 au 21 juillet | Sur les grands chemins d'après Jean Giono | Performance poétique | En savoir +


11h20 du 3 au 21 juillet
Une Reine en Exil [Pina Bausch] de Jean-Paul Chabrier

lydie toranUne Reine en Exil [Pina Bausch]
Théâtre
à partir de 12 ans - durée : 50min


Metteur en scène : Günther Leschnik
Comédienne : Sophie Millon
Théâtre du Corbeau Blanc

La Reine en Exil nous entraine dans une vie rêvée de Pina Bausch.

La Chorégraphe a toujours travaillé sur l’humain. Une Reine en Exil, elle, joue sur l’absence où la parole et le mouvement sont fantomatiques, transparents, éphémères. On est donc Philippine Bausch, et on ne l’est pas. Il n’y a rien là qui soit autobiographique, et, à la vérité, rien non plus qui ne le soit pas.

Pina Bausch est morte soudainement, le 30 juin 2009, d’un cancer généralisé dont elle ignorait être atteinte. Elle part en pleine lumière, en pleines répétitions. Une reine en exil est dans l’instant de ce brutal départ, et, au-delà, dans son irréparable vide. A corps perdu, la Reine est immobile, au centre des choses.

Une reine exilée, enfermée dans la cage des souvenirs d’enfance, de voyages, elle danse et danse encore. Un spectacle délicat et fort, qui invoque le rêve, l’immobilité dansée, l’espace intérieur.

Plein 20€ | Off 14€ | Réduit et - de 12 ans 10€

Retour au programme


12h55 du 3 au 21 juillet
Ohé Provence ! De L’Hymne au Soleil à Mireille...

Frédéric MistralOhé Provence ! De L’Hymne au Soleil à Mireille... de Frédéric Mistral
Théâtre classique
à partir de 7 ans - durée : 60min


La comédie d’un autre temps
Coréa : Théâtre la Comédie Ballet
Mise en scène et interprétation : Christophe Gorlier
Adaptation théâtrale : Katia Barcelo
Chanteuse : Voix Off Inès et Naïs GB

Les mots et les vers se mêleront harmonieusement portés par un comédien qui tel un conteur ou raconteur d’histoires nous entraînera entre narration et jeu, oscillant entre saynètes, lectures et anecdotes, parés d’une création sonore, une véritable ambiance où chant, musique et voix off lui permettront de livrer et dévoiler dans notre belle langue française, tout l’onirisme que porte en elle l’oeuvre du Maître.

Un vrai voyage dans les pas du fondateur du Félibrige, qui verra le jour en 1854, entouré de six autres poètes provençaux, et qui recevra le prix Nobel de littérature pour son oeuvre Mireille en 1904.
Il est celui qui marquera des auteurs tels que Alphonse Daudet, Théodore Aubanel, mais aussi le Marquis Folco de Baroncelli, des amis de la première heure qui fonderont ensemble le fameux journal « L’Aïoli ».
Il est celui qui fera rayonner toute l’âme de la Terre de Provence au delà de ses propres frontières. En effet sa rencontre avec le non moins célèbre poète Alphonse de Lamartine lui ouvrira les portes de la capitale donnant ainsi des lettres d’or à son oeuvre magistrale, dont nous fêterons cette année de nombreux anniversaires.

Ainsi nous suivrons le chemin initié par le Maître Mistral à la découverte de ses poèmes plus extraordinaires les uns que les autres, mais aussi de sa prose si finement ciselée, nous invitant à voyager sur l’onde littéraire, de l’Hymne au Soleil à Mireille (1864) en passant par le non moins célèbre Calendal (1894)…

Une véritable ode à la Terre provençale pour fêter celui qui nous quitta en 1914.

Contact Prod - Tel : 0491802151 /
Accéder au site
Plein 17€ | Off 12€ | Réduit 11€ | - de 14 ans 8€


Retour au programme


14h30 du 3 au 21 juillet
Pierre Mathues Prix Nobelge

Pierre Mathues Prix Nobelge Pierre Mathues Prix Nobelge - Création collective
Humour
à partir de 12 ans - durée : 70min


Coprod : Central / Le Sablon / Province de Hainaut, FWB.
De et avec : Pierre Mathues
Mise en scène : J-C Van Antwerpen
Régie : Alice Taleb
Musique et décor sonore : Pierre Alardin et Mario Benvenuto
Création lumières : Frédéric Laurent
Décor : Jean-Luc Hermisse
Costume : Fabienne Bernard
Communication : Marie-Luce Grandjean
Image graphique : Leslie Leoni et Shana Manallah
Complice : Jean-Pierre Verheggen

Et vous, les amoureux de la langue française, quel est votre plus beau mot ? Un mot qui pétille ? Un mot qui caresse ? Un mot savant, étrange, incongru ?

Pierre Mathues, Prix Nobelge (autoproclamé) nous emporte dans le monde des dictionnaires avec son abécédaire jouissif, une balade interactive de septante minutes ! Il aime les mots qui voyagent : kayak, kermesse, kif-kif, kimono, kiwi. Et les mots latins : visa, persona non grata, ultimatum, mare nostrum. Il s’amuse de la langue de bois, des tics de langage, des increvables ‘‘voilà, voilà’’. Il nous offre un ‘‘cadavre exquis’’. Il invente des proverbes surréalistes.

Oxymore, anagramme, apocope, janotisme, métathèse, palindrome, contrepèterie, zeugma... Allez, on y va ? Non, peut-être ! À Bruxelles, cela veut dire : Oui, bien sûr!

Pierre Mathues, c’est un fou de la langue française, un collectionneur de dictionnaires, un dingue de mots, de belgicismes et d’expressions insolites. Ancien prof, il sait parler aux jeunes. Son truc (il a été journaliste), c’est vous apprendre des choses sans effort.
Julie Huon, Le Soir

Accès au site

Plein 17€ | Off 12€ | Réduit et - de 10 ans 10€

Retour au programme


16h25 du 3 au 21 juillet
Lumières, Lumières, Lumières

Dvornik EtchaLumières, Lumières, Lumières d’ Evelyne de la Chenelière
Théâtre
à partir de 12 ans - durée : 70min


Mise en scène : Catherine du Villard
Comédiennes : Virginie Bourguet, Stéphanie Pomeau ou Sarah du Villard
Musicienne : Anaïs Merlin à la Harpe.
Marnie & Compagnie

Entrez dans la tête de deux femmes pour connaitre leurs pensées les plus intimes. Une maison au bord de l’océan, les vagues qui rappellent le mouvement perpétuel du temps qui passe, un phare comme la promesse d’un jour nouveau… et deux femmes aux aspirations divergentes.

Dans un huis-clos intimiste, elles se dévoilent : Madame Ramsay, figure tutélaire du foyer, est entièrement dévouée à la famille ; Lily, artiste en quête d’indépendance, ne veut ni mari, ni enfant. Entre tensions et rapprochements, elles sont pourtant liées par un même désir : trouver un sens à leur existence.
Venez vibrer, sourire, vous émouvoir en les écoutant livrer leurs doutes, leurs espoirs, leurs pulsions inavouables, leurs regards forts et délicats sur le monde qui les entoure : l’amour, la maternité, le rapport aux hommes, la création, la mort… Les états d’âme se révèlent en pleine lumière.

Adapté du roman Vers le Phare de Virginia Woolf (Prix Femina 1928), Lumières, Lumières, Lumières de l’écrivaine québécoise Evelyne de la Chenelière reprend toute la psychologie et la richesse de l’écriture de Virginia Woolf. Le texte est le cheminement en parallèle de deux réflexions, l’être et le paraître, au travers de morceaux de vie doux-amers, comme un écho à notre propre existence.

La mise en scène mêle théâtre et musique originale, avec la présence d’une harpiste sur scène qui accompagne les voix des comédiennes comme un souffle, une respiration.

Relâche le 16 juillet - Plein 18€ | Off 12€ | Réduit 12€

Retour au programme


18h15 du 3 au 12 juillet [demi festival]
Irish Troubles

Irish TroublesIrish Troubles - Création collective
Théâtre musical
à partir de 1O ans - durée : 60min


- Attention ce spectacle ne se joue que la première partie du Festival -

Metteuse en scène : Michèle Peruisset

Accompagnée par une guitare et un violon, Michèle, 22 ans, créée son premier spectacle et pose sa voix sur la musique de façon engagée et rythmée pour nous conter le passé de son père.

Le spectacle raconte l’Irlande du Nord, l’exil et aborde, avec douceur, un trouble identitaire héréditaire qu’engendre la double culture.

A travers une perspective toute personnelle, il fait état des conséquences d’un tel contexte sur la santé mentale des générations qui en ont été impactées. S’emparant de chansons traditionnelles irlandaises, les musicien.nes s’approprient les sonorités celtiques pour servir la fable et les chants se relayent avec les textes pour nous transporter dans le temps et dans un monde tant extérieur qu’intérieur... Avec puissance et sensibilité, iels nous transmettent la chaleur des pubs et des coeurs irlandais.

Une avant première se tiendra le 2/07.

Relâche le 8 juillet - Plein 16€ | Off 11€ | Réduit 11€

Retour au programme


18h30 du 13 au 21 juillet [demi festival]
Une Ode à la poésie des marges

Maxima poesiaUne Ode à la poésie des marges
Maxima Poesia
Poésie et musique
à partir de 10 ans - durée : 50min


- Attention ce spectacle ne se joue que la deuxième partie du Festival -

Sur des textes de Arthur Cravan et de Joyce Mansour
Harpes acoustique et électriques : Anne Mispelter
Voix, Basse électrique : Julien Dupont Armstrong
Voix off : Noëmi Waysfeld

En duo harpe et basse, sous la forme d’un spectacle de poésie “oralisée”, MAXIMA POESIA met en avant les liens intenses entre écriture surréaliste et création musicale empruntant au jazz, au classique ou à la funk.

Rendre au poème son oralité, sa voix, son souffle, lui proposer un Jazz actuel où respirer, dans une tradition qui relève à la fois de la chanson, du Spoken Word et du Slam ; de Léo Ferré, Gainsbourg, à Saul Williams ou Meshell Ndegeocello …

C’est une invitation au voyage, au rêve, une sérénade poétique faite de fulgurances, de provocations où se mêlent un corps fantôme, celui d’Arthur Cravan, poète boxeur précurseur du mouvement dada, une lettre imaginaire écrite par Mina Loy à laquelle Noëmi Waysfeld prête sa voix, et les magnifiques poèmes amoureux de Joyce Mansour.

Une harpiste first class, un poète bassiste, un ballon, un banc et vous, pour “regarder le monde comme le fait un enfant, avec de grands yeux stupéfaits, il est si beau !”

Plein 12€ | Off et - de 14 ans 8€ | Réduit 10€

Retour au programme


20h00 du 3 au 21 juillet
Concert Obscur Feuillage

Obscur feuillageObscur Feuillage
Chanson à partir de 3 ans - durée 60min


Metteuse en scène : Thérèse Fournier
Interprètes : Elsa Arrou-Vignod, François Brey, Julien Paitel

Premier festival pour ce véritable showman qui a traversé la France à vélo depuis la Bretagne !

L’auteur compositeur interpréte de talent présente Face au soleil : les chansons choc et fun d’un nouvel album à paraitre, sublimées par le combo musical qu’il forme avec Funky Putsch (trombone) et Varenfel (guitares).

Malicieux, Obscur Feuillage multiplie les pieds de nez à notre quotidien dévastateur… un concert explosif ! Une ode à la liberté artistique d’un amoureux des mots qui vous chatouillent l’épiderme.
FRANCOFANS

Entre punkitude et chanson française, Obscur Feuillage passe sa colère dans l’humour avec ses chansons satiriques et poétiques, dans la lignée d’une Anne Sylvestre […] avec en plus un côté rock !
NOSENCHANTEURS

relâche les 9 et 16 juillet - Plein 16€ | Off et réduit 11€ | - de 17 ans 8€

Retour au programme


21h30 du 3 au 21 juillet
Sur les grands chemins

Karmen HiraSur les grands chemins d'après Jean Giono
Performance poétique
à partir de 10 ans - durée : 55min


Artiste interprète : Yohann Villanua

Sur les grands chemins, inspirés par Jean Giono, est une histoire d’amour haine entre deux personnages. L’un (le narrateur), loyal et dévoué, est fasciné par la figure de l’artiste ; cet autre, sachant tricher aux cartes et jouer de la guitare flamenca. L’essentiel de la pièce se joue dans un cabaret isolé du monde où notables, bûcherons et négociants de passage sont accueillis par une tenancière douée pour les affaires et une chanteuse de cabaret. Tous les ingrédients pour enchanter une nuit cernée par l’ennui !

Comment rester attaché à l’artiste singulier et talentueux, malgré ses vices ?

Quand l’art défie les valeurs humaines, quel chemin trouver pour la justice ?

Ces grands chemins revisités par Yohann Villanua, comédien épris de l’oeuvre de Giono, vous feront voyager dans un grand Sud balayé par des vents de passion, et découvrir l’un des aspects du fabuleux écrivain de Manosque.

Des chansons aux accents du Sud insufflent du lyrisme à une intrigue parfaitement ficelée et bouleversante.

Plein 18€ | Off 12,50€ | Réduit : 10€ | - de 12 ans 5€

Retour au programme



Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook pour une actualité au jour le jour et sur notre chaîne YouTube où vous pouvez visionner des vidéos poèmes mis régulièrement en ligne dans la playlist Vidéo poèmes

Le Figuier Pourpre Maison de la Poésie d'Avignon est conventionné et soutenu par La Ville d'Avignon et soutenu par La Région Sud

ville d'avignon, région sud